01 76 41 02 29
01 76 41 02 29
Lun-Ven: 9h à 19h Samedi: 10h à 18h
01 76 41 02 29
Lun-Ven: 9h à 19h Samedi: 10h à 18h

2
Bonjour
Mon compte
Menu
[fermer]
[fermer]

Bhoutan

Voyages - Bhoutan

Vous pourriez également aimer

DEMANDEZ-NOUS UN DEVIS POUR CETTE DESTINATION
Bhoutan - Carte

À l’extrémité orientale de l’Himalaya se trouve un petit pays appelé Bhoutan. Connu sous le nom de « Terre du Dragon Tonnerre » pour avoir cru que les violentes tempêtes dans les plus hautes montagnes du monde provenaient de terrifiants dragons, ce royaume caché est l’une des destinations les plus uniques de la planète.

Le Bhoutan borde les deux pays les plus peuplés du monde, la Chine au Nord et l’Inde au Sud. Il n’a pas accès à la mer et sa petite superficie de 40 994 km² est divisée en 10 provinces dans lesquelles vivent ses 800 000 habitants. La plus haute montagne est le Gankhar Puensum avec 7540 m d’altitude, dont le sommet n’a pas été gravi. Toutes les rivières font partie du bassin du Brahmapoutre et la Drangme Chhu est la plus importante. Aucune d’entre elles n’est navigable et elles sont alimentées par les glaciers et les pluies de mousson.

Le climat varie du nord au sud et d’est en ouest. Dans les régions proches de l’Himalaya, les étés sont frais et les hivers très froids ; dans les vallées, la température est tempérée avec des étés chauds et des hivers froids, et le Sud est subtropical, les fortes précipitations diminuant à haute altitude et vers l’Est.

Le monarque actuel, Jigme Khesar Namgyal Wangchuck, est le cinquième d’une dynastie fondée en décembre 1907. On le nomme le « roi dragon ». Après des siècles de monarchie théocratique absolue, le modèle de gouvernement du Bhoutan est devenu une monarchie parlementaire et le pays a tenu ses premières élections démocratiques en 2008.

Les centres urbains s’intègrent de manière impeccable dans le paysage du Bhoutan. Tout est « nickel » et semble inchangé malgré le temps qui passe. L’une des constructions les plus emblématiques et les plus importantes du royaume sont les « dzongs », un mélange de forteresse et de temple bouddhiste avec un certain air oriental médiéval, qui sont répartis sur tout le territoire. Ils abritent la communauté monastique de la région et les bureaux de l’administration et sont donc à la fois des bâtiments civils et religieux. Leur architecture imposante bénéficie d’une esthétique robuste et solide dans les tours défensives et les hauts murs de pierre, blanchis à la chaux et décorés dans la partie supérieure de bordures colorées. Les portes, balcons et fenêtres sont encadrés d’ornements et de poutres en bois finement sculpté et coloré. Les cours intérieures sont décorées de tissus aux couleurs vives lors de la célébration des « tseshus » ou fêtes religieuses, auxquelles participent tous les habitants de la région.

Les temples se distinguent des maisons par une large bande rouge qui orne la partie supérieure de la façade et par les moulins à prières dans la partie inférieure. Un décret gouvernemental a contraint la population locale à respecter le style traditionnel des maisons bhoutanaises, c’est pourquoi les villes et les villages manquent de bâtiments modernes. Toutes les conceptions architecturales respectent l’esthétique du pays. Dans les villages, les maisons sont grandes et faites d’adobe, de bois ou de bambou. Le premier étage est réservé aux animaux, le deuxième sert au stockage et à la cuisine, et le troisième est réservé à la famille. Il y a toujours une place pour l’autel familial ou le « chosum ». De nombreux murs sur les façades des zones rurales sont ornés de peintures d’animaux sacrés et de phallus pour attirer la chance et éloigner les mauvais esprits. L’aide entre voisins est la base de ces communautés.

Il y a un code vestimentaire au Bhoutan, c’est une autre raison pour laquelle ce pays montre un visage plus traditionnel. Le costume typique est la tenue vestimentaire quotidienne pendant les heures de travail : guides touristiques, paysans, maçons, enseignants, étudiants ou fonctionnaires, entre autres. Les femmes portent leur « kira » une longue robe qui descend jusqu’aux chevilles et une chemise de soie de couleurs gaies et les hommes portent un « gho », une sorte de robe unie ou quadrillée, à mi-cuisse, et attachée à la taille, avec de longues manches blanches autour des poignées et des chaussettes qui montent jusqu’aux genoux. Pour entrer dans les « dzongs », les hommes doivent placer un châle sur leurs épaules et autour de leur poitrine en signe de respect. Sa couleur détermine leur position sociale : orange pour les membres du gouvernement, grenat pour les officiers, jaune pour le roi et beige pour le peuple en général.

Le tir à l’arc est le sport national et les jeux qui se déroulent sur les terrains de jeux sont parmi les loisirs préférés des locaux.

Le Bhoutan est l’un des pays les plus diversifiés au monde sur le plan biologique : éléphants, rhinocéros, léopards des neiges, tigres du Bengale, pandas rouges, langoustes dorées, ours noirs de l’Himalaya, takins, qui sont un étrange mélange entre le yack et l’élan, apparenté au bœuf musqué, les corbeaux, considérés comme l’espèce nationale et jusqu’à 670 espèces d’oiseaux comme la grue à cou noir endémique. La végétation est représentée par de vastes forêts ombragées de conifères, pins, chênes, rhododendrons et genévriers, prairies de magnolias, orchidées et pavots bleus et jusqu’à 300 espèces de plantes médicinales. Les dix parcs nationaux du pays témoignent de l’importance de leur faune.

En 1972, le roi a créé le concept de « bonheur national brut » qui remplace celui de produit national brut, une mesure utilisée par les autres modèles économiques du monde.

Cette curieuse mesure, inspirée de la philosophie bouddhiste, vise à assurer le bien-être de la population en garantissant les droits sociaux et le respect de l’environnement et des ressources naturelles, plutôt que de se concentrer sur les biens matériels. Ses 4 piliers fondamentaux sont le développement socio-économique durable et équitable, la protection et la promotion des valeurs culturelles, la conservation de l’environnement et l’instauration d’un bon gouvernement. Il n’est pas surprenant que nous soyons confrontés à l’une des sociétés les plus pacifiques et les plus heureuses du monde.

Le Bhoutan est vierge en matière d’industrialisation et de mondialisation. Jusqu’à récemment, les frontières étaient fermées et le monde a commencé à s’ouvrir ces dernières années, bien qu’il soit encore timide, préservant au maximum son intimité. En 1975, le premier hôtel a été construit pour accueillir les invités au couronnement du roi. En 1999, c’est la première voiture, la première télévision et Internet. Le pays manque d’usines et achète tous les produits manufacturés, combustibles et technologies à ses voisins indiens. Il n’y a pas de restauration rapide et il n’y a pas d’affiches publicitaires ni de marques internationales. Les sacs en plastique ne sont pas utilisés. Il n’y a pas de zoos et il est interdit de mettre des animaux en cage et depuis 2004, la commercialisation et la consommation de tabac dans la rue et les lieux publics sont interdites.

Le Bhoutan détient également des records du monde. C’est le seul pays au monde dont la couverture forestière est de 72 %, c’est donc le seul pays au monde à avoir un bilan carbone négatif ; c’est le premier avec une agriculture 100 % biologique, qui garantit une alimentation saine et une valeur nutritionnelle élevée, et le second sans tabac.

L’économie du Bhoutan repose sur lorge, le riz et l’élevage de subsistance. Le tourisme est la deuxième source de richesse nationale, mais malgré cela, les Bhoutanais veulent préserver leur patrimoine naturel et culturel intact. Pour cela, le gouvernement a réglementé l’entrée des touristes en imposant une taxe journalière, de sorte qu’ils ne peuvent pas voyager gratuitement, mais seulement par l’intermédiaire de l’une des agences avec autorisation officielle, qui sont responsables d’organiser des voyages tout compris au Bhoutan, couvrant tous les services dans le prix : visa, réservation, nourriture, hébergement, transport, guide et entrée des lieux touristiques. L’objectif est de promouvoir un tourisme de qualité axé sur les voyageurs qui souhaitent connaître expressément le pays, tout en respectant la nature et les traditions, afin qu’il y ait un faible impact environnemental, économique et social.

Il y a de nombreuses raisons de faire une visite au Bhoutan et différents types de voyages que l’on peut effectuer seul, entre amis, en famille ou en couple : randonnée, observation d’oiseaux, méditation, culture ou un mélange de tout cela.

75 % de la population est bouddhiste et la religion officielle est la forme tantrique du bouddhisme Mahayana, originaire du Tibet voisin. Il y a des centres de méditation et de yoga dans les temples, les monastères et les hôtels, et des installations à cet effet sont également à la disposition des hôtes.

Les paysages, les villes et les zones rurales du Bhoutan ressemblent tous à la toile de fond d’un film dans lequel chaque détail a été soigné pour créer une mise en scène impeccable où aucun élément ne détruit l’authenticité recherchée. Les interprètes s’intègrent, parfaitement vêtus de leurs costumes, et marchent tout en harmonie dans ce pays dit du bonheur, qui est ancré dans ses traditions, presque isolé et cherchant à rester inaccessible au virus de l’Occident.

Dépoussiérer la carte de ce pays isolé et oublié de l’Himalaya et choisir de voyager au Bhoutan est une excellente décision. Ceux qui souhaitent faire un voyage différent, réduire leur rythme quotidien et mettre le niveau de stress à zéro, oublier l’asphalte et renouer avec la nature, faire l’expérience d’un service exquis, admirer une architecture unique au monde, entendre le vent bercer les drapeaux de prière, respirer un air pur, trouver la paix intérieure, jeter ses prières dans les montagnes, ressentir la tranquillité et le silence les plus absolus, fondre son regard à l’horizon entre pics escarpés, forêts, rivières, ponts et vallées, écouter le son profond des mantras dans les monastères et voir le bonheur sur le visage des gens, alors, le dernier Sangri-la vous attendra caché entre montagnes inexplorées et neigeuses.

  • Conditions d’entrée:
    Passeport d’une validité minimum de six mois. Pour plus d
  • Visa*:
    Le visa est obligatoire avant d’entrer dans le pays. Prix approx. 40 $
  • Monnaie:
    Ngultrum.
  • Langue:
    Dzongkha.
  • Électricité:
    220 V. Un adaptateur n’est pas nécessaire.
  • Santé:
    Aucun vaccin n’est obligatoire pour les voyageurs issus de l’Union Européenne.
  • Fuseaux horaires:
    UTC + 6.
  • Autres informations utiles:
    La conduite se fait à gauche.
  • Site officiel de tourisme:
    http://www.tourism.gov.bt
*Les ambassades et ministères du tourisme peuvent modifier les prix des visas sans préavis.
Bhoutan - Mapa
lire plus
fermer
DEMANDEZ-NOUS UN DEVIS POUR CETTE DESTINATION

Vous pourriez également aimer

Merci beaucoup ! Un expert de ce voyage vous appelera sous peu.
Si vous voulez nous contacter, vous pouvez le faire à ce numéro :
01 76 41 02 29
Heures d'ouverture du service à la clientèle
Lun-Ven: 9h à 19h Samedi: 10h à 18h
Ou par cet email
clients@exoticca.com
Promotion exclusive à visiter Bhoutan
Vallée de Katmandou & Royaume interdit
20 jours á partir de 2.849€
Nous avons plusieurs voyages à des prix très intéressants. Laissez-nous vos coordonnées et un de nos experts pour cette destination prendra contact avec vous.
Etape 1/2 Coordonnées
*Plus d'informations sur les termes et conditions de cette promotion ici
Étape 2/2 Préférences de voyage
*Plus d'informations sur les termes et conditions de cette promotion ici
Besoin d’aide ?
Appelez à
01 76 41 02 29
Lun-Ven: 9h à 19h
Samedi: 10h à 18h
ou
ou
laissez votre téléphone et l'expert de ce voyage vous contactera
Merci beaucoup !
Un expert de ce voyage vous appelera sous peu.