Besoin d’aide ?
01 76 41 02 29
Lun-Ven: 9h à 19h Samedi: 10h à 18h
01 76 41 02 29
Lun-Ven: 9h à 19h Samedi: 10h à 18h

2
Bonjour
Mon compte
Menu
[fermer]
[fermer]

Bhoutan

En visite Punakha

Pour le moment Punakha n'est pas disponible

Inscrivez-vous à notre newsletter pour ne manquer aucun de nos meilleurs voyages

Conformément au Réglement de Protection des Données, nous vous informons de vos droits en terme de confidentialité en et notre politique de cookies.

Bientôt vous recevrez de nouvelles offres

Bhoutan - Carte

Punakha

de Thimphu à la vallée de Punakha et à mi-chemin se trouve le col de Dochula à 3140 m d’altitude. Dans ce port se trouve le monastère bouddhiste Druk Wangyal Lhakhang, qui a été construit en 2008 pour célébrer 100 ans de monarchie et en face, sur une petite colline, il y a les Druk Wangyal Chortens, 108 petits stupas blancs. Chacun d’entre eux est peint d’une bande rouge et possède un toit ainsi que trois niveaux à l’intérieur où l’on conserve des images bouddhistes, des textes sacrés et des offrandes. Leur construction a été achevée en 2004 et ont été voulus par la reine mère pour rendre hommage aux soldats morts dans la bataille de décembre 2003 contre les Indiens rebelles. C’est un lieu solennel et inspirant pour les Bhoutanais qui invitent à la prière et à la méditation.

Du point de vue du col, vous pouvez voir, les jours ensoleillés, les sommets sacrés blancs et imposants de l’Himalaya oriental avec les sommets Khang Bum, Gangchen Dha Gang, Gangchey Ta, Masang Gang, Tari Gang, Jejekangphu Gang, Zongphu Gang et Gangchen Singye allant de 6494 m à 7304 m et le plus haut, le Gangkar Puensum qui culmine à 7564 m.

À partir de cet endroit, à ne manquer sous aucun prétexte, il faut descendre en zigzag pour atteindre la vallée fertile de Punakha à 1300 m, traversant des forêts de rhododendrons et de cyprès, des champs d’orangers, de magnolias et de riz rouge qui se mélangent aux couleurs des drapeaux de prière agités à la merci du vent pour apporter leur appel au bonheur et à une longue vie à l’humanité entière.

Capitale du pays jusqu’en 1955, Punakha est une petite ville qui a grandi autour de sa forteresse construite en 1638. De la route, à votre approche, vous serez ravis de voir la silhouette spectaculaire du Dzong de Punakha et son emplacement magnifique et stratégique dans une langue de terre au confluent des rivières Père et Mère, Pho Chu et Mo Chu.

Par un pittoresque pont suspendu couvert construit en bois, vous accéderez aux escaliers raides de la deuxième forteresse la plus ancienne et la plus grande du pays et pour beaucoup, la plus majestueuse et la plus sublime. À l’intérieur, il y a de belles peintures de couleurs vives de mandalas et d’autres divinités du pays.

Au printemps, les jacarandas ornent de fleurs violettes les murs de pierre blanchie à la chaux et les berges de la rivière, embellissant ce site incroyable appelé le Palais de la Grande Fertilité qui est aussi le lieu du couronnement des rois du Bhoutan.

Le chef spirituel du Bhoutan et les moines de Thimphu et de Paro ont choisi Punakha comme résidence d’hiver pour son climat tempéré.

À l’intérieur des murs du temple résonnent les chants graves des jeunes religieux qui répètent les mantras pendant des heures au rythme des tambours et des trompettes dungchen. La grande cour est silencieuse jusqu’à la fin du temps de prière et est inondée de robes grenat et de sourires des moines qui ont rempli leurs obligations et qui vont manger ou se dirigent vers leurs chambres.

Le temple de la fertilité ou Chime Lhakhang est un joli petit sentier de randonnée pédestre dans cette région. Il a été construit entre 1455 et 1570 par le lama Drukpa Kuenley ou le « fou divin », célèbre pour ses vins, ses femmes et sa poésie et pour l’utilisation de chansons et d’humour comme méthode d’enseignement pour ses élèves. Situés sur une petite colline, des couples qui n’ont pas d’enfants viennent prier pour avoir un bébé. À l’intérieur se trouve une grande statue de Bouddha et des lampes à beurre de yack.

Pour arriver jusqu’au temple, on traverse de beaux paysages de rizières et de villages ruraux pittoresques où des artisans vendent, entre autres, des sculptures en bois de différentes tailles et couleurs en forme de phallus pour repousser le mauvais œil et comme symbole de chance grâce au moine lascif, le Fou divin.

Bhoutan - Mapa
lire plus
fermer
Besoin d’aide ?
01 76 41 02 29
Lun-Ven: 9h à 19h
Samedi: 10h à 18h
Indiquez-nous votre numéro de téléphone et nous vous contacterons.
×

01 76 41 02 29

Lun-Ven: 9h à 19h Samedi: 10h à 18h